0

L’éclairage de l’îlot

Publié le 5 novembre 2019 par Lyne Bouchard éclairage et luminosité, rénovations


L’éclairage de l’îlot n’est pas à prendre à la légère.

Bien planifier l’éclairage de l’îlot, c’est brillant ! Ça fait partie des étapes essentielles d’un projet de rénovation de cuisine. Les sources d’éclairage à privilégier doivent contribuer à faciliter la préparation des repas sans créer d’ombrage ou de fatigue visuelle.

Voici des conseils éclairants pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’éclairage de votre îlot.

Luminaire suspendu

Jula Cole Design

À la fois décoratives et fonctionnelles, les suspensions donnent beaucoup de caractère à la cuisine. Elles créent une séparation visuelle avec le reste de la pièce et marquent l’emplacement de la zone dans l’espace.

Il faut toutefois faire attention à ce que la suspension n’alourdisse pas la déco. Il est conseillé de laisser entre 80 et 90 centimètres minimum entre le comptoir et le plafonnier, tout en conservant une belle hauteur de câble. La lumière doit être diffusée au niveau des yeux et doit bien se répartir sur le comptoir.

Éclairage de l’îlot avec plaque de cuisson

Nouvelle Cuisine Design

Les suspensions sont par ailleurs déconseillées si l’îlot comprend une plaque de cuisson, en raison de l’espace occupé par la hotte. Il est dans ce cas préférable d’opter pour des spots intégrés au plafond. Cela évite de multiplier les éléments hauts et de surcharger visuellement l’espace.

En revanche, si la hotte est encastrée dans le plafond ou dans le comptoir lui-même, les suspensions sont à privilégier pour leur côté déco et pour équilibrer la masse au sol que représente l’îlot.

Tim Brown Architecture

En règle générale, les spots apportent un éclairage plus important et plus facile à travailler que les suspensions. On peut plus aisément jouer sur l’intensité et la couleur de la lumière alors que leur angle est plus restreint et concentré.

Couleur

La température de couleur d’une ampoule est la couleur d’une source lumineuse que l’on perçoit. Elle détermine donc la couleur que la lumière va diffuser. Dans le domaine de l’éclairage, nous utilisons les mots suivants: teintes chaudes, neutres ou bleutées.

Les teintes chaudes sont plus confortables car un éclairage froid fatigue rapidement les yeux dans une zone où la concentration est de mise. On trouve aujourd’hui des teintes chaudes et vivantes qui procurent un agréable confort visuel.

Dans la cuisine, nous recommandons la couleur blanc neutre. Ce blanc ne fatigue pas les yeux et est énergisant. Pour assurer un effet harmonieux, la couleur d’éclairage de la hotte doit être prise en considération.

Intensité de l’éclairage de l’îlot

L’intensité de la lumière dépend en partie des couleurs de la cuisine. Un comptoir d’îlot de cuisine foncé capte la luminosité, réduisant la sensation de volume dans la pièce. Il est ainsi préférable de renforcer l’éclairage de cuisine avec des intensités plus ou moins importantes et en multipliant les sources lumineuses. À l’inverse, un comptoir de couleur claire apporte une bonne luminosité et accentue la sensation d’espace.

Dimensions des luminaires

Suspendu simple

On a opté pour un nombre pair de suspendus car le modèle choisi est très volumineux.

Axiom Builders

Choisissez la dimension et la quantité de suspensions simples selon la taille de l’îlot. Utilisez un nombre impair pour plusieurs petits suspendus (3, 5, etc..) ou un chiffre pair (2, 4, etc..) pour des suspensions plus volumineuses. Optez pour une largeur de luminaire qui ne dépasse pas le 1/4 de celle de l’îlot. Souvenez-vous que les suspendus ne doivent pas nuire à votre visibilité. Chaque espace est différent, les hauteurs de plafond varient, mais la base de vos luminaires doit être à une distance de 34 à 36 pouces de la surface de l’îlot. De plus, prévoyez autant de sorties électriques qu’il y a de suspensions simples.

Luminaire suspendu

Dyer Studio Inc.

Choisissez une largeur de luminaire qui ne dépasse pas le 1/4 de celle de l’îlot afin de ne pas encombrer la visibilité. Optez également pour un suspendu dont la longueur mesure au minimum la moitié de votre îlot. L’avantage du suspendu est sans doute qu’il ne nécessite qu’une seule sortie électrique au plafond au-dessus de l’îlot, contrairement à plusieurs suspensions simples. Installez-le à une hauteur d’environ 34 à 36 pouces de la surface.

Et vous, avez bien réfléchi à l’éclairage de l’îlot dans votre projet de rénovation de cuisine ?

Image d’appel : Paul Lopa Designs
Sources : Houzz et Multi Luminaire
votre_maison_sur_son_36_signature_2018


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *