0

10 astuces pour une cuisine plus écologique

Publié le 15 novembre 2018 par Lyne Bouchard écologie

cuisine_ecologique

Une meilleure gestion des déchets pour une cuisine plus écologique !

Lassé de voir vos poubelles déborder d’emballages pas toujours recyclables ? Fatigué de la consommation à outrance qui étouffe notre planète ? Partout, on souhaite revenir à un mode de vie plus sain et plus simple. En ce qui nous concerne, la cuisine est l’endroit idéal pour se lancer dans cette démarche et changer nos habitudes d’achats.

En bref, voici 10 réflexes simples à mettre en place pour réduire considérablement la quantité de déchets et limiter le gaspillage alimentaire.

1. Acheter en vrac

Premièrement, conservez les bocaux de confiture et investissez dans des contenants en verre refermables ; ils sont les meilleurs alliés de votre cuisine zéro déchet. Votre premier geste sera ainsi de limiter les emballages en achetant en vrac. De nombreuses  épiceries de vrac fleurissent : d’ailleurs, tous les magasins bio ont un rayon dédié et une grande partie des supermarchés traditionnels s’y mettent eux aussi.

cuisine_ecolo
2. Installer des étagères

Les étagères ouvertes dans la cuisine sont aussi tout à fait adaptées à notre nouvelle façon de consommer, puisqu’elles permettent ainsi d’exposer contenants en verre et emballages réutilisables. Vous les aurez alors toujours à vue d’œil et à portée de mains.

3. Investir dans des accessoires durables

Savez-vous que les gâteaux sont parmi les produits les plus suremballés avec leurs portions individuelles ? Sachant cela, pourquoi ne pas préparer vos propres desserts, bien meilleurs pour la santé ? Pour ce faire, équipez-vous de moules de différentes tailles et d’un minimum d’ustensiles de pâtisserie.

ustensiles_cuisine_ecologiques
Aurélien Vivier

Choisissez des matériaux écologiques et durables pour vos accessoires de cuisine. Partant de ce fait, les matériaux suivants sont idéaux :

  • le bois
  • le grès
  • le bambou
  • l’inox
  • le Pyrex
  • la fonte

Cuillères de bois et autres ustensiles en bambou sont considérés particulièrement très écologiques, puisque le bambou pousse très rapidement et sans apport chimique. C’est donc une ressource facilement renouvelable.

4. Bien disposer des déchets de table

Connaissez-vous Greenlid ? Ce petit bac de compost de cuisine rend le compostage plus facile, car lui-même se glisse dans le compost sans avoir besoin d’être transvidé ou lavé.

compostage_green_lid

À l’achat, l’ensemble comprend 6 bacs en carton (pouvant durer jusqu’à 10 jours sur le comptoir) et un couvercle en plastique, compostable lui aussi. Intéressés ? Rendez-vous en ligne ou visitez votre magasin Canadian Tire le plus proche.

5. Dehors la pellicule de plastique jetable

abeego

Abeego, ça vous dit quelque chose ? Vous allez adorer ces feuilles de textile réutilisables, recouvertes de cire d’abeille ! Ces feuilles remplacent à la fois la pellicule plastique et les sacs à collation jetables. Proposées dans différents formats, adaptables à presque tous les aliments, c’est pourquoi vous ne pourrez vous en passer ! On peut s’en servir notamment :

  • au frigo (contrairement au plastique, la cire d’abeille respire)
  • pour la boîte à lunch
  • pour le transport des aliments
  • pour emballer une collation sur le pouce

Voici une recette pour fabriquer soi-même ses feuilles de textile réutilisables :

  • procurez-vous des pièces de tissu en coton
  • râpez de la cire d’abeille sur le tissu
  • placez la feuille de tissu entre 2 couches de papier parchemin
  • faites fondre la cire avec votre fer à repasser

Que voilà en somme une solution encore plus écologique : c’est fait maison et on évite le transport depuis la Colombie-Britannique !

6. Produits nettoyants : éviter le chimique et le plastique

gamme_abieze

Avez-vous entendu parler des produits domestiques Abieze, une marque qui se démarque ? Dans l’ensemble, il s’agit d’une gamme de produits d’entretien ménager écologique, naturelle et écoresponsable. Pour minimiser le plus possible les déchets, Les Laboratoires Abieze proposent le produit Tout Usage, qui est un nettoyant multi surface. Autres produits offerts dans la gamme :

  • Dégraissant – Nettoyant désinfectant
  • Pâte d’argile – Nettoyant désincrustant

Passez votre commande dès aujourd’hui en vous rendant en ligne ou en vrac chez leurs distributeurs.

7. Remplacer le papier essuie-tout

Que ce soit pour une tache ou un peu d’eau renversée, on a souvent le réflexe de prendre un morceau de papier essuie-tout, dont l’utilisation n’est pas du tout écologique. Optez pour les chiffons microfibres ; ils sont une excellente alternative.
judes_miracle_clothNous vous suggérons à cet égard Jude’s Miracle Cloth, un linge de cuisine qui, à lui seul, peut remplacer 22 rouleaux de papier essuie-tout. Issu d’une entreprise canadienne, il est tissé en microfibres ultra serrées, qui le rendent notamment résistant et efficace. Voici le lien vers la boutique en ligne : Jude’s Miracle Cloth.

8. Limiter les emballages

Réduire ses déchets consiste tout d’abord à limiter ses emballages. À cet égard, à l’épicerie, choisissez soigneusement vos produits car certaines marques emballent deux à trois fois leur contenu. Côté bouteilles, préférez :

  • les grands contenants
  • le verre
  • ou le plastique recyclé

Pour ces raisons, tenez-vous loin des cafetières à dosettes individuelles. Préférez-leur café moulu et percolateur.

9. Avoir des sacs réutilisables à portée de main

Votre but est de vous créer une cuisine écologique ? Supprimer les sacs plastiques est somme tout incontournable ! Tant pour faire vos courses que pour stocker différents produits dans la cuisine, utilisez des sacs en tissu réutilisables et faciles à laver. On en retrouve plusieurs modèles faits au Québec qui sont offerts en plusieurs formats : pour la baguette, pour les épices, etc.

10. Préparer les menus à l’avance

Tout compte fait, 25 % des denrées alimentaires mondiales finissent à la poubelle. Pour contribuer à votre échelle, pourquoi ne feriez-vous pas des menus chaque semaine afin de n’acheter que le nécessaire ? Cette solution, certes un peu chronophage, comporte de nombreux avantages, par exemple :

  • vous allez réaliser somme toute d’intéressantes économies
  • vous cuisinerez des plats maison, notamment plus sains que les aliments transformés
  • en fin de compte, vous mangerez plus équilibré.

En résumé, rendre sa cuisine plus écologique est une démarche à réaliser au quotidien, procurant certes un mode de vie plus sain. Pour ces raisons, nous devons y adhérer !

Image d’appel : Garden Designs
Sources : Fraîchement pressé et Aurélie Roman pour Houzz
votre_maison_sur_son_36_signature_2018


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *