0

Vendre ou rénover, toute une question!

Publié le 20 juillet 2017 par Lyne Bouchard immobilier, rénovations

vendre-ou-renover

Rénover, une épreuve tant pour la famille que pour le portefeuille !

Vaut-il mieux vendre notre propriété ou la retaper ? Cette question nous est souvent demandée. La réponse n’est jamais simple.

Voici quelques clés pour vous permettre de prendre une décision éclairée.

DOIS-JE RÉNOVER ?

1. Les besoins

Listez les besoins non comblés dans votre propriété, en tenant compte de l’évolution de votre famille (une seule salle de bain, pas de garage, sous-sol non aménagé, etc).

2. Les irritants

Répertoriez les irritants et signes de désuétude qui vous incommodent (parqueterie ou tapis usés, comptoirs à remplacer, etc ) et qui enlèvent de la valeur à votre maison.

3. La valeur

Faites estimer la valeur de votre propriété par un évaluateur agréé. Cette information sera utile si vous décidez finalement de vendre. Elle sera un atout auprès de votre banquier pour obtenir un prêt ou une hausse d’hypothèque pour financer des rénovations. Vous pourrez ainsi mesurer la rentabilité de vos rénovations par rapport à la valeur de revente potentielle de votre propriété.

4. Les coûts

Évaluez les coûts potentiels des rénovations. Additionnez les frais de main-d’œuvre, de services professionnels, de permis, de matériaux, d’assurances, etc. N’oubliez pas les dépenses reliées à la décoration.

5. Le temps

Combien de temps planifiez-vous habiter la maison une fois les rénovations effectuées ? Ceci vous permettra de juger de leur rentabilité.

vendre-ou-renover-sa-maison

Garage Precision Door Services

DOIS-JE VENDRE ?

1. La recherche

Parcourez centris.ca et les sites de vente de maison sans intermédiaire pour trouver des maisons répondant à vos besoins. Tenez compte des facteurs suivants :

  • le nombre de pièces et leur superficie
  • le type de propriété
  • l’aménagement intérieur
  • le secteur
  • le prix

Si les photos laissent présager des rénovations, tentez de les estimer, pour prévoir le coût total de l’acquisition de la propriété.

2. Les frais de vente

Évaluez les frais inhérents à la vente :

  • la commission du courtier (en moyenne 5 % de la valeur de la vente)
  • les frais de notaire et de déménagement
  • le coût du home staging et de la remise en état de la propriété que vous vendez

3. Les dépenses reliées

Si vous vendez, c’est probablement pour acheter un autre bien immobilier. Cette démarche entraîne aussi des dépenses, notamment les frais de notaire et les droits de mutation.

4. L’impact d’un déménagement

Tout ne se calcule pas en dollars. Réfléchissez à l’impact du déménagement sur votre famille et vos proches. Votre vie de quartier va-t-elle vous manquer ? Il s’agit d’un aspect émotionnel important, à considérer dans l’ensemble de vos réflexions.

Image d’appel : Moodhouse Homestyling
Source : Karyne Beauregard


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *