0

Peinture : facteur de lumière et rendu couleur

Publié le 24 août 2016 par Lyne Bouchard décoration

eclairage_vs_couleur

On s’en doutait : l’éclairage influence la perception des couleurs.

Pour s’assurer de bien sélectionner les teintes de peinture, il y a quelques notions à connaître sur l’action de l’éclairage sur la couleur.

Description des effets sur la couleur par type d’éclairage. 

Éclairage artificiel

Les éclairages artificiels interagissent différemment avec les couleurs. Il émane de ces types d’éclairages une couleur de lumière qui leur est propre.

  • Éclairage halogène = lumière presque blanche : la plus proche de la lumière naturelle à midi
  • Éclairage fluorescent = lumière bleuâtre : certains fluorescents reproduisent un spectre plus proche de la lumière du jour
  • Éclairage incandescent = lumière jaunâtre

Vous avez déjà acheté un vêtement qui semblait d’un bleu franc sous l’éclairage fluorescent du magasin et qui s’est révélé verdâtre une fois à la maison ? Ce dernier phénomène se nomme métamérisme. Dans les faits, c’est la couleur de la lumière qui influence celle des objets et des murs.

Lire aussi :

Lumière sur les luminaires

10 façons de regrouper des luminaires pour se créer un décor brillant

Éclairage naturel

La lumière du jour varie selon deux facteurs :

  1. La position des fenêtres détermine l’orientation d’origine de la lumière qui entre dans la pièce.
  2. La position du soleil selon l’heure du jour et la saison en détermine l’intensité.

Ainsi, une pièce orientée vers l’ouest ne recevra qu’une lumière indirecte le matin, mais sera baignée de rayons orangés en fin d’après-midi l’hiver et en début de soirée l’été. tempérez les rouges et orangers, car le soleil couchant réchauffe les couleurs. Dans ce cas, vous pourriez intégrer un peu de bleu et de gris.

Une pièce située à l’est accueille le soleil du matin. Toutes couleurs tendres lui vont à merveille, mais pas trop froide tout de même.

eclairage_naturel

Design within Reach

Lumière du sud

La lumière provenant du sud est la plus forte. En général, les couleurs exposées à cette lumière vive semblent pâlies et plus saturées. Les couleurs chaudes, les couleurs pâles et les couleurs saturées sont ravivées par la lumière du sud et créent un effet tonique.

Les couleurs foncées et les couleurs insaturées absorbent plus de lumière et peuvent aider à équilibrer l’effet de la lumière dans les pièces très ensoleillées. On peut les utiliser sur les murs faisant face aux fenêtres.

Les couleurs froides, à condition qu’elles ne soient pas très pâles, adoucissent l’effet de la lumière vive.

Les couleurs très pâles paraissent presque blanches dans la lumière vive. Pour compenser cet effet, choisir une teinte un peu plus foncée sur le nuancier (1 ou 2 degrés).

Truc : Il est bon d’utiliser un fin rideau pour filtrer la lumière, car celle-ci en abondance, peut rendre les couleurs plus intenses et fatiguer les yeux. Sinon cette recommandation, les pièces situées au sud autorisent toutes couleurs, car même les couleurs froides se réchauffent…

Lumière du nord

eclairage_avec_lumiere_du_nord

CM Glover Photography

La lumière provenant du nord est la plus diffuse. Les couleurs chaudes peuvent aider à donner un caractère plus chaleureux à une pièce orientée vers le nord.

Les couleurs chaudes, les couleurs pâles et les couleurs saturées réfléchissent la lumière et peuvent aider à en compenser le manque, surtout si on les utilise sur le mur faisant face aux fenêtres.

Les couleurs foncées et les teintes insaturées absorbent plus de lumière. Si on les utilise dans une pièce orientée vers le nord, il vaut mieux les employer sur le mur des fenêtres, là où elles auront le moins d’effet sur la lumière.

En général, les couleurs exposées à cette lumière indirecte paraissent plus foncées et/ou plus insaturées. Pour compenser cet effet, choisir une teinte un peu plus pâle ou un peu plus saturée sur le nuancier (1 ou 2 degrés).

Truc : choisir des couleurs lumineuses et chaudes et garder vos planchers d’une couleur claire.

Choix final de la teinte

Avant d’arrêter votre choix, le minimum de précaution consiste à apporter les échantillons de couleur chez vous et de les observer sous l’éclairage réel de la pièce pendant un cycle jour/soir complet.

La meilleure façon d’assurer le bon choix de couleur est d’acheter une très petite quantité de la couleur qui vous intéresse et de faire des tests dans la pièce à repeindre. Si la pièce reçoit différentes qualités ou types d’éclairage, faites des tests à des endroits distincts. Observez ces échantillons pendant un cycle jour/soir complet. Ce travail demande du temps mais cette étape supplémentaire vous assure du choix optimal de couleur.

Source : Peinture Laurentide
Image d’appel : Anders Bergstedt Photographer

signature_blogue_2016


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *