0

Home staging à New York

Publié le 26 janvier 2016 par Lyne Bouchard home staging, immobilier

home_staging_new_york

Le home staging a pris beaucoup d’envergure au Québec depuis 10 ans, tout comme dans les grandes métropoles américaines.

Quelques transformations réalisées à New York et un aperçu de l’évolution du home staging.

Le marché newyorkais

La plupart des courtiers immobiliers à New York considèrent que le home staging permet de vendre une maison plus rapidement, à un prix supérieur. Le home staging offre un excellent retour sur investissement.

new_york_home_staging

Réalisation : Meridith Baer Home

Photo du haut : avant le home staging, l’appartement dégageait beaucoup de formalité et comportait une salle à manger.

Photo du bas : pour donner une allure décontractée à la pièce, l’espace a été transformé en salle familiale, équipé de meubles très confortables.

Y aller « All-In »

Les propriétaires d’un appartement de Manhattan avaient effectué toutes les réparations et peinturé, suite aux recommandations de leur courtier immobilier. Les vendeurs ne voyaient pas au départ l’intérêt d’engager un spécialiste en home staging. Ils doutaient du succès de la démarche.

Leur propriété a été inscrite à 1 850 000 $ en juin 2014. Après 6 mois, il ont réduit le prix à 1 650 000 $. Plus de 100 personnes l’avaient visitée, mais aucune offre d’achat n’avait été reçue.

La décision a été prise de retirer la maison du marché en décembre 2014. Les propriétaires ont décidé de recourir au home staging. Le décor a été jugé trop éclectique par la spécialiste en home staging. Il s’agissait  d’un décor victorien avec des touches des années ’80, marié à des éléments Ikea. Un beau défi !

home_staging_salon home_staging_condo

Réalisation Nahila Chianale, de NCC Luxe

Pour un investissement de 26 000 $, les armoires de cuisine, les portes, les plinthes et tous les détails architecturaux ont été peintes en blanc, les meubles entreposés et remplacés par du mobilier contemporain.

La propriété a été remise sur le marché au prix de 1 495 000 $ à la fin avril. La première visite libre a attiré une très grande foule. Il y a eu surenchère d’offres. La propriété a été vendue deux mois plus tard pour 1 800 000 $.

« Less is More ! »

À New York, les appartements ayant été louangés il y a quelques années pour leur décor unique et singulier n’ont plus nécessairement la cote. À preuve, cette copropriété ayant été en vedette dans le magazine Architectural Digest en 2011. Qualifiée de « petit bijou » dans le magazine, elle a été neutralisée avec goût pour plaire aux acheteurs d’aujourd’hui, qui sont à la recherche d’un décor épuré et d’un mode de vie plus simple.

techniques_home_staging

Réalisation : Meridith Baer Home

À New York, la compétition avec les condos nouvellement construits est féroce. Les acheteurs désirent des intérieurs lumineux et ont perdu l’appétit pour les vieux appartements n’ayant pas été rénovés. Ils désirent un décor contemporain, et ne veulent surtout pas faire de rénovations. Ils recherchent le « prêt à habiter ».

L’évolution du home staging, ici et ailleurs

Le home staging a beaucoup évolué depuis les 10 dernières années. De plus en plus de professionnels de l’immobilier s’entendent pour dire que la pratique est devenue essentielle. Comme ici, les courtiers les plus performants incluent dans leur plan de mise en marché de payer les frais de la première consultation home staging.

Dans le passé, l’emphase des spécialistes en home staging était beaucoup mis sur le désencombrement et les travaux de réparation. Des meubles très basiques emplissaient les appartements vides. Le but était de donner des repères aux visiteurs sur la façon d’aménager l’espace. Aujourd’hui, les transformations visent surtout à créer un style de vie qui inspire les visiteurs. La pratique s’est raffinée.

Lire aussi :

Home staging : les 10 commandements pour vendre rapidement

Immobilier : stratégie de mise en marché pour clientèle ciblée

Home staging : les 5 règles pour vendre sa maison avec succès

Oubliez les biscuits !

Si une spécialiste en home staging vous conseille de faire cuire des biscuits, de mettre la table et de peinturer tous les murs blancs, cela indique que sa pratique n’est plus tellement à jour. Ces conseils désuets ont fait leur temps !

Plus que jamais, les murs d’accent sont conseillés, les papiers peints placés stratégiquement charment l’œil et les décors épurés plaisent aux acheteurs potentiels. L’acheteur d’aujourd’hui est plus éduqué et a horreur de ce qui est faux. Il recherche un intérieur qui a de la personnalité et qui est contemporain.

À défaut de pouvoir payer des milliers de dollars pour valoriser votre propriété à vendre, sachez que pour aussi peu que 250 $ vous pouvez bénéficier des judicieux conseils de Votre Maison sur son 36. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour discuter de votre projet.

Source : The Art of Home Staging, The New York Times, 22 janvier 2016
Photo d’appel : Meredith Baer Home
signature_blogue_2016


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *