0

Fumer fait baisser la valeur des maisons

Publié le 18 avril 2013 par Lyne Bouchard immobilier

Fumer-fait-baisser-la-valeur-des-maisonsLe fait de fumer dans sa maison peut faire diminuer la valeur de la propriété jusqu’à 19 %, selon un sondage mené pour le compte de la pharmaceutique Pfizer Canada.

Selon des données de l’Association canadienne de l’immeuble, le prix moyen d’une maison au Québec en mars était de 272 500 $. En tenant compte d’une baisse de valeur de 19 %, le prix moyen chuterait à environ 221 000 $.

Les raisons les plus courantes pour lesquelles une maison est plus difficile à vendre sont l’odeur (55 %) et les préoccupations liées à la santé (31 %).  Les traces que laissent la fumée dans la maison, sur les plafonds, les murs et les tapis rendent aussi la propriété moins attrayante pour un acheteur.

Le sondage, qui a été conduit auprès de courtiers immobiliers du Québec et de l’Ontario, révèle que plus de moitié d’entre eux (51 %) considèrent que le fait de fumer dans une maison peut affecter la valeur de revente de cette dernière. Parmi ceux-ci, presque trois sur 10 (29 %) croient que cette valeur peut baisser de 10 % à 19 %.

La grande majorité des professionnels de l’immobilier (74 %) s’entendent pour dire qu’il est plus difficile de vendre une maison dans laquelle les propriétaires ont fumé. Plus de la moitié des répondants, soit 55 %, affirment que la plupart des acheteurs sont moins susceptibles d’acheter la maison de fumeurs, et 15 % estiment que la majorité des acheteurs sont même réticents à acheter une maison dans laquelle on a fumé.

Selon Santé Canada, 15 % des maisons sont habitées par au moins un fumeur régulier, au pays.

Le coup de sonde a été mené par Léger Marketing.

Le communiqué de Pfizer : Partie en fumée : la valeur de revente d’une propriété où l’on fume pourrait diminuer de dizaines de milliers de dollars

Source : Canal Argent

Crédit photo : Micasa


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *