Guide-conseil : liste de contrôle pour faciliter votre déménagement

Publié le 26 avril 2013 par Lyne Bouchard déménagement, guide-conseil

preparer_son_demenagement

Une fois votre maison vendue, vous aurez encore fort à faire.

Voici une liste de contrôle afin de faciliter votre déménagement.

Engagez des déménageurs

Vous pouvez choisir que les déménageurs emballent tous vos effets  ou seulement les objets fragiles, ou vous pouvez tout emballer vous-même. N’hésitez pas à obtenir des devis de plusieurs entreprises de déménagement.

Dans votre maison actuelle

  • Demandez à ce que les factures soient expédiées à votre nouvelle adresse.
  • Faites remplir le réservoir de mazout. À moins que vous ne sachiez déjà que votre acheteur va se convertir à l’électricité dès son achat complété, demandez au fournisseur la preuve de la capacité du réservoir pour les ajustements financiers à faire chez le notaire.
  • Faites débrancher le téléphone et le câble.

Le jour du déménagement

  • Faire la lecture de vos compteurs de gaz et d’électricité
  • Réduire le chauffage
  • Fermer toutes les lumières
  • Fermer et verrouiller toutes les portes et fenêtres
  • Sortir les vidanges

Dans votre nouvelle maison

Prenez des dispositions pour que le gaz, l’électricité, le téléphone et le câble soient branchés le jour où la vente est conclue (ou le jour de la prise de possession).

Généralités

  • Effectuez vos changements d’adresses. Faites-les en ligne (très facile) ou procurez-vous des cartes de changement d’adresse auprès du bureau de poste et expédiez-les bien avant la date de votre déménagement.
  • Faites en sorte que le bureau de poste fasse suivre le courrier à votre nouvelle adresse.
  • Annulez tout contrat de service et les chèques pré-autorisés.
  • Prévenez les journaux, les magazines, le jardinier, le nettoyeur et les autres services domestiques. Prenez arrangement pour obtenir des services similaires à votre nouvelle adresse.
  • Résiliez ou transférez toutes vos adhésions aux clubs sociaux, sportifs, civiques ou professionnels.
  • Veillez au transfert de vos dossiers de santé.
  • Changez l’adresse de votre permis de conduire à compter de la date du déménagement.
  • Récupérez les articles entreposés, portés au nettoyeur ou confiés au réparateur.
  • Prenez les dispositions pour le déménagement de tout ce qui est périssable, comme les plantes.
  • Prenez arrangement pour le transport des animaux domestiques.
  • Disposez d’une manière sûre des liquides inflammables, car les déménageurs n’ont pas le droit de les transporter.

Fournitures de déménagement

  • boîtes de carton de divers format
  • boîtes de carton pour vaisselle
  • boîtes garde-robes
  • papier à bulles
  • ruban adhésif
  • couvertures capitonnées
  • crayons feutre
Image d’appel : Kryzalid
signature_blogue



Fumer fait baisser la valeur des maisons

Publié le 18 avril 2013 par Lyne Bouchard immobilier

Fumer-fait-baisser-la-valeur-des-maisonsLe fait de fumer dans sa maison peut faire diminuer la valeur de la propriété jusqu’à 19 %, selon un sondage mené pour le compte de la pharmaceutique Pfizer Canada.

Selon des données de l’Association canadienne de l’immeuble, le prix moyen d’une maison au Québec en mars était de 272 500 $. En tenant compte d’une baisse de valeur de 19 %, le prix moyen chuterait à environ 221 000 $.

Les raisons les plus courantes pour lesquelles une maison est plus difficile à vendre sont l’odeur (55 %) et les préoccupations liées à la santé (31 %).  Les traces que laissent la fumée dans la maison, sur les plafonds, les murs et les tapis rendent aussi la propriété moins attrayante pour un acheteur.

Le sondage, qui a été conduit auprès de courtiers immobiliers du Québec et de l’Ontario, révèle que plus de moitié d’entre eux (51 %) considèrent que le fait de fumer dans une maison peut affecter la valeur de revente de cette dernière. Parmi ceux-ci, presque trois sur 10 (29 %) croient que cette valeur peut baisser de 10 % à 19 %.

La grande majorité des professionnels de l’immobilier (74 %) s’entendent pour dire qu’il est plus difficile de vendre une maison dans laquelle les propriétaires ont fumé. Plus de la moitié des répondants, soit 55 %, affirment que la plupart des acheteurs sont moins susceptibles d’acheter la maison de fumeurs, et 15 % estiment que la majorité des acheteurs sont même réticents à acheter une maison dans laquelle on a fumé.

Selon Santé Canada, 15 % des maisons sont habitées par au moins un fumeur régulier, au pays.

Le coup de sonde a été mené par Léger Marketing.

Le communiqué de Pfizer : Partie en fumée : la valeur de revente d’une propriété où l’on fume pourrait diminuer de dizaines de milliers de dollars

Source : Canal Argent

Crédit photo : Micasa