2

Engager un courtier immobilier, une stratégie gagnante

Publié le 17 janvier 2013 par Lyne Bouchard immobilier

Souvent, les gens qui tentent de vendre eux-mêmes leur propriété finissent par faire appel à un courtier immobilier après coup. Avant de vous aventurer seul dans ce processus complexe qui demande beaucoup de temps et comporte des risques financiers considérables, réfléchissez aux questions suivantes.

En évitant la commission de courtage, économisez-vous réellement ?

Quand un acheteur voit qu’un propriétaire cherche à vendre lui-même sa maison, il voit aussi une aubaine. De son point de vue, le montant équivalant à la commission de courtage ira dans ses poches, et non dans celles du vendeur.

Combien d’acheteurs potentiels verront votre annonce ?

Pour vendre une maison, il ne suffit pas de placer une affiche indiquant «à vendre» devant celle-ci. Quels moyens prendrez-vous pour annoncer votre propriété? Rédigerez-vous vos propres annonces? Quel usage ferez-vous des sites Internet? Le service MLS et son site Web realtor.ca ont complètement changé les méthodes de recherche des acheteurs. Il est devenu difficile de les courtiser sans passer par ce service.

Disposez-vous du temps nécessaire ?

Vendre une maison est une occupation à temps plein qui s’ajoute à votre travail habituel. Pourrez-vous faire des appels à n’importe quelle heure? Serez-vous en mesure de repérer les candidats intéressants parmi les personnes qui appellent? Il y a des types de personnes que vous ne devriez même pas recevoir à la maison pour une visite. Comment savoir lesquelles?

Connaissez-vous assez bien le marché pour obtenir le prix maximum ?

Faute d’expérience, les vendeurs qui font cavalier seul ont souvent de la difficulté à déterminer le prix approprié pour leur propriété. Dans bien des cas, ils perdent des milliers de dollars parce que leur prix est trop bas ou découragent les acheteurs éventuels en affichant un prix trop élevé.

Avez-vous les aptitudes nécessaires pour diriger efficacement la négociation ?

Au moment de l’offre d’achat, les gens sont souvent très émotifs étant donné qu’il y a beaucoup d’argent en jeu. Conséquemment, les négociations directes entre l’acheteur et le vendeur tournent souvent au vinaigre. Un courtier immobilier s’assure que tout se déroule de façon professionnelle. Il joue un rôle indispensable dans les négociations avec les acheteurs.

Quelques questions à poser au préalable à un courtier immobilier :

  • 1. Depuis combien de temps êtes-vous en activité?
  • 2. Quel est votre résultat moyen au chapitre de l’écart entre le prix demandé et le prix de vente ?
  • 3. Comment votre plan de commercialisation répondra-t-il à mes besoins?
  • 4. Avez-vous des références à me fournir?
  • 5. Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents?
  • 6. Puis-je examiner les documents que je devrai signer?
  • 7. Pouvez-vous m’aider à trouver d’autres professionnels?
  • 8. Quels sont vos frais?
  • 9. Qu’arrivera-t-il si jamais je ne suis pas satisfait du service?
  • 10. Y a-t-il autre chose que je devrais savoir?

Vous désirez vendre votre propriété ? Je collabore avec d’excellents courtiers immobiliers et il me fera plaisir de vous recommander le meilleur pour votre secteur.

Source : howrealtorshelp.ca

2 commentaires

  1. […] ma part, je considère qu’engager un courtier immobilier est une stratégie gagnante lorsqu’on désire vendre avec succès une […]

  2. […] au cours des prochains mois ? Voici quelques judicieux conseils entourant le choix de votre courtier immobilier, qui vous permettront de dénicher la personne qui servira le mieux vos […]


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *