4

SOS home staging : thérapie pour soigner l’accumulation compulsive

Publié le 26 octobre 2012 par Lyne Bouchard home staging, organisation et rangement

Appelée à intervenir pour favoriser la vente des propriétés, j’entre parfois dans des maisons où la présentation laisse fortement à désirer. Certaines souffrent d’encombrement, d’autres auraient besoin d’un lavage au boyau d’arrosage ! Mais heureusement, la plupart des clients présentent un intérieur très convenable.

J’aimerais vous raconter une expérience mémorable vécue l’an dernier. La cliente sortait d’une dépression. Sa maison était dans un état lamentable. Le sol était jonché d’objets de toutes sortes. Cette personne accumulait des objets, sans être capable de les ranger ou de s’en débarrasser. Elle entassait des objets partout dans la maison, à un point tel que sa fille ne couchait plus dans son propre lit depuis 2 ans, car elle ne pouvait s’y rendre ! La petite couchait dans le lit de sa mère, faute de mieux.

Cette maladie a un nom : La syllogomanie, ou accumulation compulsive. C’est le fait d’accumuler de manière excessive des objets (sans les utiliser ou s’en débarrasser), même si ces choses sont inutiles, sans valeur, dangereuses ou insalubres.

Lors de notre première rencontre, j’ai senti que mon intervention, en plus d’être essentielle pour lui permettre de bien vendre sa propriété, l’aiderait à reprendre sa vie en main, comme un jalon pour achever sa guérison.

J’ai aussitôt fait la liste des interventions prioritaires pour lui permettre de bien vendre sa propriété et lui présentais quelques jours après la soumission pour la valorisation résidentielle.

Enthousiasmée et accompagnée d’un groupe d’amis, elle s’est acquitté en une semaine de la tâche la plus décourageante et la plus fastidieuse de toutes : vider la maison de ses objets inutiles et faire un très grand ménage. Ouf !

La prochaine étape incombait à mes artisans et consistait à réaliser les travaux : ajuster les portes, refaire les joints de coulis de céramique, réparer les planchers, repeindre tous les murs.

Je me réservais l’étape finale, qui est la plus agréable : magasiner et installer les accessoires décoratifs.

À mesure que le mandat progressait, j’observais ma cliente et la sentais de plus en plus encouragée, de plus en plus légère.

Une fois le projet terminé, un courtier immobilier a été mandaté pour vendre la maison. La maison s’est vendue très rapidement, à un prix beaucoup plus élevé que celui auquel je m’attendais !

Ce projet a été parmi les plus satisfaisants que j’ai réalisés à ce jour. J’ai aidé ma cliente à aller de l’avant, à entreprendre une nouvelle étape dans sa vie et à transformer positivement celle de sa petite fille !

4 commentaires

  1. Francine Sylvestre dit :

    J’apprécie énormément votre rubrique, je la consulte à chaque fois que je la reçois.
    J’ai même peinturée ma chambre en jaune suite à votre suggestion de l’avant dernière chronique. Je suis très satisfaite du résultat. Je pourrez vous faire parvenir une photo. demain nous installons les pôles à rideaux.
    Merci, c’est un besoin pou moi que d’être bien entourée de beauté

    • Lyne Bouchard dit :

      Merci de votre commentaire Madame Sylvestre. Il me fait très plaisir! N’hésitez pas à me faire parvenir une photo de votre chambre. J’aimerais bien la voir. C’est un besoin pour moi également d’être entouré de beauté!

  2. Hubert dit :

    Bonjour Lyne,

    Je suis journaliste pour une magazine de société diffusé sur la TNT. Nous préparons actuellement une émission spéciale sur la syllogomanie, j’aimerai pouvoir m’entretenir avec vous par téléphone si vous acceptez.

    N’hésitez pas à me joindre,
    je vous remercie,
    Cordialement,
    Clémentine Hubert
    01 46 61 67


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *