2

Le classement s’installe à demeure !

Publié le 15 juin 2012 par Lyne Bouchard organisation et rangement

Home staging bureau classéLorsqu’on vend sa propriété, on ne devrait pas déménager ce qui nous sera inutile dans notre prochaine demeure. Ceci s’applique autant aux objets qu’à la paperasse. Cette chronique a pour but de vous aider à voir clair dans vos papiers.

Je l’avoue… je suis un peu « freak » quand vient le temps de faire du classement. Pour moi, trier des documents est une activité thérapeutique. Après avoir expérimenté plusieurs méthodes, voici le modus operandi que j’utilise depuis des années pour le classement. Il est simple, efficace et éprouvé. Il vous permettra de dompter votre paperasse une fois pour toutes !

Étape 1 – Le tri

Rassemblez d’abord une pile de tous vos papiers sur une table. Pour un tri efficace, je vous suggère la technique « taillage du diamant » : il s’agit de raffiner tranquillement le tri en allant du plus grossier au plus précis. Ainsi, en partant d’une grosse pile pêle-mêle, vous en ferez deux : papiers personnels d’un côté, documents professionnels de l’autre.

Par la suite, reprenez la pile « professionnel » et divisez-la en piles plus petites. Une pour les dépenses, une autre pour les revenus, et ainsi de suite. À la fin de l’opération, vous obtiendrez plusieurs petites piles de papiers triés.

Étape 2 – L’épuration

C’est l’étape la plus agréable, celle où l’on condamne les documents périmés, inutiles, envahissants…

Reprenez une à une les piles triées à l’étape précédente et attardez-vous à la date et à la nature de chaque document. De vieux manuels d’instructions pour des produits que vous ne possédez plus ? Au bac vert ! Des garanties échues depuis longtemps, des comptes d’électricité de 1992 ? On s’en débarrasse ! Inutile de conserver ad vitam aeternam votre déclaration de revenus d’avant 2005. Selon le code civil, une période de six ans suffit.

Étape 3 – Le classement

Une fois les papiers triés et épurés, il reste à les classer. Pour ce faire, toute maison devrait être équipée d’un classeur. Out les boîtes à chaussures pleines de papier! Il n’y a pas de méthode infaillible pour classer ses documents. Gardez toutefois en tête que l’on classe un document non pas pour le ranger, mais pour le retrouver. Un document mal classé est un document perdu. Il faut aussi éviter de trop séparer, de trop classer : la simplicité avant tout ! S’il n’y a qu’une feuille dans un dossier, on devrait tenter de lui trouver une place dans un autre dossier. Parmi mes autres astuces pour classer efficacement, je vous conseille de trier vos documents par activité, et non par sujet.

Étape 4 – Gérer sa paperasse au quotidien

Afin de ne plus retomber dans la même spirale de désordre, je vous suggère de créer un « point chaud » ou un « centre d’information domestique ». Il s’agit d’un endroit où tous les papiers de la vie courante aboutiront avant d’être classés.

Étape 5 – Le classement annuel

Pour prévenir les débordements, réservez une journée par an à une nouvelle épuration de vos documents. Faites le tri et jetez tous ceux qui sont devenus inutiles.

Alors voilà ! un système de classement qui a de la classe!

Lien vers la suite de cet article: http://votremaisonsurson36.com/2012/06/le-classement-sinstalle-a-demeure-suite/

Crédit photo: houzz.com

2 commentaires

  1. Jean-François Cloutier dit :

    Quel article intéressant et d’actualité pour sa situation actuelle!!!! Je ne manquerai pas à devenir « freak » également de classement pour vivre dans un environnement ordonné!!!

    Qui dit espace physique ordonné dit également tête ordonnée!


Laissez un commentaire





(CAPTCHA) *